Normativité de la gestion et éthique financière

La prochaine séance du séminaire aura lieu le jeudi 05 avril (17h – 19h) sur le thème suivant :
“Au nom de la norme. Une analyse des dispositifs de gestion”. Lieu: Institut Catholique de Paris, 21 rue d’Assas, 75006, salle B 25 (2ème étage bâtiment B).

Intervenante : Valérie Boussard, chercheur au CNRS, professeur de sociologie à l’université Paris Ouest-Nanterre La Défense,  auteur de  Sociologie de la gestion. Les faiseurs de performance, Belin, 2008.

Compte-rendu du livre de Valérie Boussard par Thomas Blanchet (Doctorant au département de sciences économiques, Freie Universität Berlin) disponible en ligne sur le site revues.org.

Quelques lectures complémentaires :

Valérie Boussard (sld), Au nom de la norme. Les dispositifs de gestion entre normes organisationnelles et normes professionnelles, L’Harmattan, 2006.

“Au nom de la norme : gouvernance et outils de gestion ”, un texte de Valérie Boussard disponible en ligne sur le site Cairn.info : cliquer ici.

 Réécouter cette séance:

Neuroéconomie et neuroéthique

La prochaine séance du séminaire aura lieu jeudi 1er mars (17h-19h) sur le thème des relations entre neuroéconomie et neuroéthique. Lieu: Institut Catholique de Paris, 21 rue d’Assas, 75006, salle B08 (rdc bâtiment B).

Intervenant : Christian Schmidt, professeur à l’université de Paris-Dauphine, auteur de Neuroéconomie, Odile Jacob, 2009. Titre de l’intervention : « Vers les fondements naturels d’une éthique économique et financière ».

Compte-rendu du livre de Christian Schmidt par Nicolas Vallois (Centre d’économie de la Sorbonne) disponible en ligne à la page internet weboeconomia.

Quelques lectures complémentaires :

« La neuroéconomie en question », un texte de Christian Schmidt sur la neuroéconomie, disponible en ligne sur le site du Centre de recherche en gestion de l’Ecole polytechnique : cliquer ici.

« La neuroéconomie peut-elle changer l’économie », un texte de Sacha Bourgeois-Gironde disponible en ligne sur le site de l’Institut Jean Nicod : cliquer ici.

« La constitution d’un nouveau domaine de savoir : la neuroéconomie », un texte de Nicolas Vallois disponible en ligne sur le site du Centre d’économie de la Sorbonne : cliquer ici.

L’ouvrage de Vanessa Nurock, Sommes-nous naturellement moraux ? (PUF, 2011), aborde la question de la naturalisation de la morale.

 Réécouter cette séance:

 

Les sorcières de l’économie

Aux origines structurelles de la crise actuelle

La prochaine séance du séminaire « Finance, éthique et société » se déroulera le jeudi 5 janvier 2012 à 17h en salle B08 de l’Institut catholique de Paris et sera animée par Hubert Rodarie (1), directeur général délégué de la SMABTP.

Continuer la lecture de Les sorcières de l’économie

Réalité économique et tournant performatif

Le Centre d’épistémologie économique, organisé par Jérôme Lallement (Université Paris Descartes, Centre d’Économie de la Sorbonne) et Annie L. Cot (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne) se réunira jeudi 15 décembre 2011 de 18h à 20h à la Maison des Sciences économiques. Continuer la lecture de Réalité économique et tournant performatif

Paul Jorion : « Aider les financiers à être vertueux »

Affiche 1er décembre 2011 Paul JorionLa  prochaine séance du séminaire “Finance, Éthique et Société” se tiendra jeudi 1er décembre 2011  à 17 h en salle J32 à l’Institut Catholique de Paris.

Elle aura pour invitée Paul Jorion, docteur en Sciences sociales et chroniqueur (Monde-Economie), qui a récemment publié Le Prix (Ed. du Croquant, 2010) et Le Capitalisme à l’agonie (Fayard, 2011).

Pour son exposé, Paul Jorion s’appuiera sur son article « Aider les financiers à être vertueux« , paru dans la revue Le Débat, n°166 (sep.-oct.2011) : Paul Jorion y expliquait que les financiers n’ont pas encore pris conscience du bénéfice qu’il y aurait à ce qu’ils acceptent un cadre institutionnel leur permettant d’être vertueux sans faire automatiquement faillite.

Pour voir l’annonce de Paul Jorion sur son blog, cliquez ici.

ATTENTION : Exceptionnellement cette séance se déroulera dans le bâtiment J de l’Institut catholique de Paris :

Salle J32

Bâtiment J (3e étage)

26 rue d’Assas (En face du 21)

75006 Paris

Aider les financiers à être vertueux

Vous pouvez désormais visionner la séance du séminaire « Finance, éthique et société », organisée par la Chaire et animée par Paul Jorion ( 1er /12/ 2011, Institut Catholique de Paris). Continuer la lecture de Paul Jorion : « Aider les financiers à être vertueux »

Le bon sens nous montre que la terre est plate !

Dans une interview publiée sur le site Atlantico (lire ici) Hubert Rodarie que le « bon sens » en matière financière est en train de préparer les pires catastrophes à venir pour l’Occident. Méfions-nous du bons sens, qui nos montre que la terre est plate (que le risque est plat) alors qu’elle est ronde (qu’il est rugueux).

Les régulateurs peuvent créer l’accident qu’ils veulent éviter

Une interview de Christian Walter dans EasyBourse.

Banques : les régulateurs et le marché pourraient bien créer l’accident que l’on veut éviter.

L’innovation responsable en finance

La conférence débat « Debating Responsible Innovation in Finance » organisée à Mines ParisTech le 30 novembre 2011 rassemblera des professionnels de l’industrie financière, des responsables des instances de régulation, des représentants politiques et des chercheurs pour débattre sur plusieurs aspects de la question de la responsabilité et l’irresponsabilité en innovation financière. Continuer la lecture de L’innovation responsable en finance

L’emprise de la valeur ?

A propos de L’empire de la valeur. Refonder l’économie, Paris, Le Seuil, coll. « La couleur des idées », 2011.

Dans un ouvrage récent, partant du constat de la faillite de la science économique face à la crise, André Orléan propose de «refonder» la manière de penser l’économie, après Marx et les néo-classiques. Il envisage  une «économie des relations», où l’analyse de la monnaie retrouverait toute sa place.

 

Lire l’article  de Christian Chavagneux (Alternatives Économiques n° 306 – octobre 2011)

Introduction de l’ouvrage à télécharger en PDF

 

Refonder les normes de la finance

Comment réformer le système monétaire et financier ?

Le 26 octobre 2011, au siège du Groupe SMABTP, a eu lieu le 2ème colloque « Refonder les normes de la finance« , en collaboration avec le laboratoire d’excellence (LABEX) Régulation financière. Continuer la lecture de Refonder les normes de la finance

Colloque sur Durkheim

Le vendredi 4 et le samedi 5 novembre 2011 : Colloque « Durkheim et ses usages dans les sciences sociales » dans la salle des Conférences de la Maison des Sciences Économiques :

Que reste-t-il de Durkheim aujourd’hui ? Quel sens y a-t-il à se dire durkheimien ou anti-durkheimien en sciences humaines et sociales ? Bien qu’un siècle nous en sépare, Durkheim et son école demeurent une référence vivante qui continue à structurer, positivement comme négativement, des appartenances intellectuelles et à nourrir des pratiques scientifiques.

La fécondité de la sociologie durkheimienne se mesure en particulier à l’aune de la diversité de ses héritages. Comment le legs de Durkheim peut-il être revendiqué par des courants aussi distincts que l’interactionnisme d’E. Goffman, le fonctionnalisme de T. Parsons,  l’ethnométhodologie de H. Garfinkel, etc. ? Loin d’incarner une figure tutélaire, respectable mais inactuelle, il semble que la sociologie durkheimienne n’ait jamais cessé de jouer le rôle d’acteur majeur dans la structuration de la discipline. Sa réception ne se réduit nullement à une plate et servile reprise mais se révèle à chaque fois le lieu d’inventions conceptuelles mettant l’accent sur certains aspects habituellement négligés de sa pensée ou révélant la puissance théorique de ses concepts dans tel autre champ analytique. Il s’agira de comprendre ces usages partiaux, irrévérencieux ou métissés de la théorie sociale durkheimienne. Il s’agira également d’interroger, à partir de la sociologie, mais aussi de l’anthropologie, de l’économie, du droit ou de l’histoire, les mises en pratique contemporaines de la pensée durkheimienne.

Vendredi 4 novembre
9h00 : Ouverture du colloque
Première session – Durkheim et la sociologie Outre-Atlantique : pragmatisme et ethnométhodologie

Présidence : Bruno Karsenti (GSPM, EHESS)

09h30 : Anne W. Rawls (Bentley University) – Constitutive Practices in Durkheim’s Division of Social Labor: the Distinctive Character of Social Orders of Modernity

10h30 : Albert Ogien (CEMS, CNRS) –  Durkheim en sociologue de la connaissance. Les rudiments d’une théorie réflexive du concept

11h30 : Pause

12h00 : Cyril Lemieux (GSPM, EHESS) –  Ce que le durkheimisme fait à la sociologie pragmatique, et vice versa


Deuxième session – Durkheim à l’épreuve de la modernité

Présidence : Xavier Guchet (PhiCo/NoSoPhi, Université Paris I)

14h00 : Philippe Steiner (GEMASS, Université Paris IV, IUF) –  «Voir mes travaux ne pas rester stériles ». Durkheim et la recherche en train de se faire

15h00 : Frédéric Keck (LAS, CNRS) – Contagion et participation à partir de Durkheim

16h00 : Pause


Troisième session – Durkheim et le projet humain

Présidence : Frédéric Brahami (Logiques de l’agir, Université de Franche-Comté)

16h30 : Jean-Louis Fabiani (CESPRA, EHESS) – Émile Durkheim ou de l’Éducation

17h30 : Bruno Karsenti (GSPM, EHESS) – Société et humanité chez Durkheim


Samedi 5 novembre

Quatrième session – Refondations durkheimiennes

Présidence : Philippe Steiner (GEMASS, Université Paris IV, IUF)

09h30 : Raymond Boudon (GEMASS, Université Paris IV) – La modernité scientifique de Durkheim

10h30 : Robert Castel (CEMS, EHESS) – Émile Durkheim : une posture pour faire de la sociologie

11h30 : Pause

12h00 : Serge Paugam (ERIS, EHESS) – Force et faiblesse de la théorie de Durkheim sur les liens sociaux


Cinquième session – Durkheim et le droit

Président de séance : Laurent Jaffro (PhiCo/NoSoPhi, Université Paris I)

14h00 : Claude Didry (IDHE, ENS Cachan) – Le droit comme condition de possibilité d’une sociologie des sociétés modernes. Durkheim et le droit contractuel

15h00 : Mélanie Plouviez (PhiCo/NoSoPhi, Université Paris I – Institut Villey, Université Paris II) –  Le projet de réforme corporative. Solidarité et droit professionnels chez Durkheim

 

Ce colloque est organisé par l’équipe Philosophies contemporaines – composante NoSoPhi de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, avec le soutien du Groupe de Sociologie Politique et Morale (GSPM) de l’EHESS, du Laboratoire de Recherches philosophiques sur les Logiques de l’Agir de l’Université de Franche-Comté et de la fondation Campus Condorcet.

  • En pratique :

Salle des Conférences de la Maison des Sciences Économiques

6ème étage

106-112 boulevard de l’Hôpital, 75 013 Paris

(Métro : Ligne 5 – station Campo-Formio).


Le Mont-de-piété de Paris

Argumentaires d’un projet. Histoire d’une institution.

 La deuxième séance du séminaire “Finance, Ethique et Performativité” se tiendra jeudi 03 novembre  à 17 h en salle B08 à l’Institut Catholique de Paris.

Affiche du 3 novembre 2011

Elle aura pour invitée Dinah Ribard,  maître de conférences à l’EHESS (Centre de recherches historiques – Groupe de Recherches Interdisciplinaires sur l’Histoire du Littéraire) et notamment auteure de Raconter Vivre Penser. Histoires de philosophes 1650-1766 (Paris, Vrin / EHESS, 2003).

Spécialiste de l’histoire du travail intellectuel, Dinah Ribard décrira le contexte historique, social et  idéologique qui a conduit à la création du Mont-de-piété de Paris, un organisme de prêt sur gage, destiné à faciliter les prêts d’argent et à combattre l’usure et les taux d’intérêt abusifs. A travers des textes théoriques manuscrits que Dinah Ribard a étudiés, elle définira les processus intellectuels de ces notables qui proposent la création d’un Mont-de-piété à Paris. Institution créée tardivement en France et que l’on connaît aujourd’hui transformée, sous l’appellation de crédit municipal.

Une exposition sur le Mont-de-piété de Paris a d’ailleurs lieu en ce moment-même au Crédit municipal de Paris.

Écouter la conférence :

Ma tante est épatante!

Exposition au Crédit municipal de Paris :  « Ma Tante est épatante ou l’histoire des Parisiens au Mont de Piété »

La prochaine séance du séminaire « Finance, éthique et société » est en phase avec l’actualité parisienne du moment !

Alors que nous accueillons jeudi prochain à 17h, Dinah Ribard (EHESS-CRH) au sujet du Mont-de-Piété et de son histoire, le Crédit municipal de Paris offre un panorama chronologique de l’histoire de l’institution depuis sa création sous l’appellation de Mont-de-piété (ma Tante) en 1637 jusqu’à la Première Guerre Mondiale à travers une très belle exposition réunissant des caricatures (Honoré Daumier, Gavarni), des photographies anciennes, des sculptures (buste de Napoléon III de Jean-Baptiste Carpeaux), des coupures de journaux (l’Assiette au beurre, l’Eclipse…).

 

Cette exposition rappelle combien le Mont-de-Piété a été au cœur de la vie des Parisiens et a inspiré de nombreux artistes (Balzac, Hugo, Gautier…).

En savoir plus sur le site du Crédit municipal de Paris

 

 

En Pratique :

Les parisiens au Mont-de-Piété – L’histoire de ma Tante est épatante
Du 6 octobre 2011 au 5 janvier 2012
Crédit municipal
55, rue des Francs-Bourgeois 75004 Paris
Du lundi au samedi, de 9h à 17h
Entrée libre
Tél. 01 44 61 64 00